1 / 3

2 / 3

3 / 3

Cloud Cities

Les toiles d'araignée, l'astrophysique et des visionnaires légendaires tels que Buckminster Fuller ne sont que quelques-unes des sources d'inspiration de l'artiste Tomás Saraceno. Il baptise ses œuvres « biosphères » : habités par des plantes ou seulement suspendus à des filets noirs, ces espaces tressés organiques semblent flotter dans l'espace. Les travaux de l'artiste, qui a commencé par étudier l'architecture, prennent racine dans l'intérêt qu'il porte à nos environnements de vie présents et futurs, et à notre société. L'exposition installée dans la gare de Hambourg occupe tout l'espace de la halle historique ; pour la première fois en effet, env. 20 de ses « biosphères » sont présentées ensemble. Avec cette installation, Saraceno développe la vision tridimensionnelle d'un univers utopique dans lequel le visiteur peut pénétrer. De cette manière, il peut percevoir comment un système composé de différents modules individuels peut créer un nouvel espace, un nouveau cosmos.